S'évader par Julien Simon

Du 2 au 30 mai 2018 - De 10.00 h à 16.30 H
Exposition photo dans le cadre du "Mai de la photo" de Villeneuve sur Lot

Le photographe : Julien Simon
Né en 1975 à Agen dans une famille d'artistes (papa musicien et maman comédienne), la vie l'a naturellement mené à se diriger vers une carrière dans le spectacle vivant. Plus particulièrement la création lumière, essentiellement au théâtre.
De la lumière à la photographie, la frontière est ténue. Il y a trouvé de quoi exprimer une sensibilité plus personnelle.
Une esthétique le plus souvent épurée, un regard poétique parfois teinté de mélancolie.
Ecouter, voir, ce que lui raconte le monde, et garder les yeux et l'esprit ouvert...

L'exposition
S'évader, c'est désirer un Ailleurs, se libérer des contraintes, élargir le champs des possibles... et aussi... parfois... fuir.
Cette première proposition photographique est un assemblage de quelques clichés saisis au hasard des vagabondages de l'artiste.
Faire de la photographie est une forme d'Evasion.
Regarder une photo... aussi !

Extrait Presse – Julien Simon
« Une exposition en noir et blanc, à l'exception d'une photographie, sur le thème de l'évasion. L'occasion de «S'évader» vers un ailleurs qui s'affranchit des contraintes tout en élargissant le champ des possibles. Pour Julien Simon, un Agenais pur souche, il s'agit de sa première exposition. Une première proposition photographique qui est «un assemblage de quelques clichés saisis au hasard de vagabondages», et ce des rues d'Agen, en passant par des escales à Lisbonne et au Liban. Éclairagiste, Julien Simon fait le lien dans son travail photographique lors de la prise des clichés entre la photographie et la lumière qu'il met en évidence. » […]

«La thématique de l'évasion est quelque chose à caractère universel, puisqu'il est possible de s'évader au travers différents moyens d'expression qui peuvent être, comme pour moi, la photographie, pour d'autres la peinture, la lecture, etc.» Le choix des images s'est opéré de manière instinctive. A noter qu'il travaille sans retouche, se cantonnant simplement au développement des clichés. «Frontières» avec des barbelés évoque les migrants. «Pariétal» et cette main est lui un «clin d'œil à l'art pariétal des grottes». Né à Agen, Julien Simon a grandi dans une famille d'artistes auprès d'un père musicien et d'une mère comédienne. Avant de s'installer derrière l'objectif, son choix s'est initialement porté vers le théâtre, d'abord en tant que comédien puis en tant que créateur lumière pour divers spectacles. De la lumière à la photographie, la frontière est ténue. Il y trouve de quoi exprimer une sensibilité plus personnelle, le sens d'une esthétique, d'une composition et d'un certain regard »
Le Petit Bleu – 20/09/17

Réservations à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ou au 05 47 01 19 02 ou 07 86 08 32 13 (du lundi au vendredi de 9 h 00 à 16 h 00)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer