×

Erreur

[sigplus] Erreur critique: Le répertoire des images devrait être un chemin relatif par rapport au répertoire de base.

Ferme ton bec - mercredi 12 avril 2017

[sigplus] Erreur critique: Le répertoire des images devrait être un chemin relatif par rapport au répertoire de base.

 

Ferme ton bec.


MERCREDI 12 AVRIL 2017 à 14 h 30
Tarif : 6 €

 

 

Spectacle de marionnettes et d’ombres pour les 3-6 ans

Ferme ton Bec, c’est l’histoire d’un poussin si bavard et si curieux qu’il exaspère ,tous les animaux de la basse-cour.
On lui demande tout le temps de se taire !
Mais le poussin continue de s’interroger sur le monde qui l’entoure :
Est-ce que le coq chante quand le soleil se lève ou est-ce qu’il se lève quand le coq chante ? D’où vient le vent ? Les arbres poussent-ils par le haut ou par
le bas ?
Mère poule ne sait plus où donner de la tête…

adapté du livre jeunesse de Pierre Delye
Mise en scène et interprétation : Cathy Tisné
Assistant à la mise en scène et musique : Matthieu Léonard
Création lumières : Nascimo Schobert
Création décor et marionnettes : Cathy Tisné, Nathalie Tisné et Annie Le Part
Photographies : Stéphane Le Borgne
Adapté du livre jeunesse de Pierre Delye et Magali Le Huche

Avec le soutien de l’Espace Culturel d’Albret à Nérac
du Théâtre Municipal de Barbaste
une production de la Cie Ribambelle

Réservations à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 05 53 01 76 65 (du lundi au vendredi de 9 h 00 à 16 h 00)

{gallery}TTV/prog1617/fermetonbec{/gallery}

Note de la mise en scène :
Librement adapté d'un album jeunesse (Ferme ton Bec de Pierre Delye et Magali Le Huche aux éditions Didier Jeunesse), Cathy Tisné a conçu ce spectacle dans la plus pure tradition de la Cie Ribambelle : matériaux de récupération,
décor et marionnettes fabriquées main, travail sur les textures...
Une mise en scène et une mise en musique volontairement non-réaliste pour laisser la place à l'imaginaire des plus petits.
Ce spectacle est né d’un coup de coeur, j’ai d’abord été séduite par l’intrigue simple mais avec des rebondissements, et par la répétition des scènes.
Ensuite l’utilisation des animaux, figures universelles pour parler de tous les sujets. J’ai accroché enfin sur le nombre formidable de thèmes abordés dans cette oeuvre très courte.
Car je suis absolument convaincu qu’on peut parler de tout avec les petits : accepter l’autre et sa différence, la place de chacun dans une famille, la différence d’âge (même si pour un poussin, cela se joue à quelques minutes seulement)…
En dépit de ses défauts, le héros de Ferme ton bec m’intéresse : il est insolent – peut-être – et certainement beaucoup trop bavard. Il prend un peu toute la place. Mais il est curieux de tout, il a un autre rapport au monde. Moins figé.
Plus poétique que ses frères et soeurs. Le poussin n°9 est un peu comme un « artiste » qui propose un regard biaisé du réel, pour mieux l’appréhender. D’ailleurs dès qu’il n’est plus là, tout le petit monde de la basse-cour se dérègle. Pierre Delye, l’auteur, glisse d’ailleurs une phrase en épilogue qui pourrait passer inaperçue : « Et le monde, qui aime tant qu’on laisse tranquilles les bavards et les curieux, a recommencé à tourner rond ».
C’est ce que je veux dire aux plus petits : notre monde n’est réel que si on l’interroge.
Surtout ne fermez pas votre bec ! - Cathy Tisné

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer